Centre TECHNIQUE – norme ISO 9001:2015

Soyez avisés que la norme a connu un changement de version en septembre 2015.  Consultez les changements mentionnés ci-dessous  ET/OU   Assistez à notre formation « ISO9001:2015 – les changements » pour connaître les détails ET/OU profitez de notre Grille d’analyse d’Écart entre ISO 9001:2015 et 2008 afin de savoir quelles sont les actions à mettre en place pour toutes les nouvelles clauses.

Pourquoi un changement?

  1. Pour maintenir sa pertinence et être à jour;
  2. La structure révisée permettra de rendre les normes plus faciles à lire – menant à une meilleure compréhension pour les personnes chargées de leur mise en œuvre. Cette nouvelle structure de haut niveau est appelée Annexe SL permettra d’améliorer la compatibilité et la conformité avec d’autres normes ISO.
  3. Pour faciliter l’intégration à d’autres systèmes qualité:  La famille des normes ISO partages tous les mêmes éléments de base.   Mais malgré cela, ces systèmes sont élaborés dans de nombreuses formes et structures différentes qui peuvent conduire à la confusion et des difficultés lors de leur mise en œuvre. Les normes  révisées seront maintenant plus simple à intégrer.
  4. Pour fournir une approche intégrée de la gestion de l’organisation: Les exigences resteront génériques, mais plus pertinentes pour les organisations de tous types et tailles opérant dans tous les secteurs. Tout en conservant son focus sur la gestion efficace des processus, la norme saura également refléter les changements dans les pratiques de gestion de la qualité et dans son aspect technologique depuis la dernière révision majeure en 2000.
  5. Pour fournir une base cohérente pour les 10 prochaines années.
  6. pour tenir compte des environnements de plus en plus complexes dans lesquels les organisations doivent opérer
  7. Pour améliorer la capacité d’une organisation à satisfaire ses clients d’une façon encore plus efficace et efficiente

Quels sont les principaux changements?

1. Annexe SL

Un nouveau format ISO commun a été développé comme base commune dans toutes les normes de systèmes de management:

  • texte commun et les plans de numérotation
  • définitions de base
  • pour un plus grand intérêt des utilisateurs

2. Une restructuration dans la disposition de la famille de clauses:  Auparavant  8 sections et maintenant 10 sections (voir le menu associé pour les détails)

3. La simplification et le changement dans une partie de la terminologie utilisée afin de permettre des regroupements logiques et une extension de leur application.  Par exemple : «Produit» est désormais remplacé par «produits et services»

4. Des objectifs de durabilité et un alignement avec la planification stratégique afin d’assurer l’engagement de la haute direction:  les mots «promouvoir»,  «engagement» ou « soutien» assurent que ces activités ne soient pas déléguées et  prises en compte par la direction elle-même. Par conséquent, l’exigence d’identifier un représentant de la direction a été supprimée.

5. Lorsqu’applicable, les processus exigent maintenant des objectifs plus élargis pour inclure: qui, quoi, quand, etc.

6.  La gestion des risques: La nouvelle structure prend une approche fondée sur le risque plutôt que mettre cette notion dans une clause distincte.  L’analyse des risques devient partie intégrante du système de gestion dans son ensemble.

7. Augmentation de la flexibilité sur la création et l’utilisation de la documentation:  la nouvelle norme passe d’un mode de documents traditionnels comme un manuel de qualité ou des procédures documentées à une exigence plus large intitulée « information documentée ».  L’organisation choisie donc quels documents sont requis pour démontrer la conformité aux exigences applicables (qui deviennent une notions encore plus importante à identifier: clients, réglements, normes, actionnaires, etc).

8. La notion de processus “supports” est aussi beaucoup plus claire:  elle englobe maintenant la gestion des ressources, la communication et la documentation.

9. La prise en compte des parties intéressées : la prochaine version exigera clairement de prendre en compte les attentes et exigences de l’ensemble de parties intéressées : personnel, fournisseurs, actionnaires, citoyens, etc…

Comparaison clauses 2015 et 2008


Version 2015

Version 2008

1 Domaine d’application

1 Domaine d’application

2 Références normatives

2 Références normatives

3 Termes et définitions

3 Termes et définitions

4 Contexte de l’organisation

4 Système de management de la qualité

_ context (SWOT) *nouveau

4.1 Exigences générales

_ parties intéressées*nouveau

4.2 Exigences relatives à la documentation

_ portée du SMQ

 

_ Système de management de la qualité

 

 

5 Responsabilité de la direction

5 Leadership

5.1 Engagement de la direction

_ général

5.2 Écoute client

_ Engagement de la direction

5.3 Politique qualité

_ Politique

5.4 Planification

_ roles, Responsabilité, autorité

5.5 Responsabilité, autorité et communication

 

5.6 Revue de direction

6  Planification *nouveau

 

_ actions pour adresser les risques et opportunités *nouveau

6 Management des ressources

_ objectifs et plans pour les atteindre

6.1 Mise à disposition des ressources

_ Planification du changement

6.2 Ressources humaines

 

6.3 Infrastructures

7 Support *modifiée

6.4 Environnement de travail

_ ressources

 

_ compétence

7 Réalisation du produit

_ sensibilisation

7.1 Planification de la réalisation du produit

_ communication

7.2 Processus relatifs aux clients

_ information documentée

7.3 Conception et développement

 

7.4 Achats

8 Opérations *plusieurs modifications

7.5 Production et préparation du service

_ planification et contrôle opérationnel

7.6 Maîtrise des équipements de surveillance et de mesure

_ determination des besoins du marché et interactions clients

 

_ processus de planification operationelle

8 Mesure, analyse et amélioration

_ Maîtrise des provisions et services externes

8.1 Généralités

_ developpement des produits et services

8.2 Surveillance et mesurage

_ production des produits et services

8.3 Maîtrise du produit non conforme

_ relâche des produits et services

8.4 Analyse des données

_ produits et services non conformes

8.5 Amélioration

 

 

9 Evaluation de la performance *modifiée

 

Mesure, analyse et évaluation

 

_ audits internes

 

_ revue de direction

 

 

 

10 Amélioration*modifiée

 

_ Non conformités et actions  correctives

 

_ Amélioration

 

L’échéancier

Cliquer sur l’image pour agrandir

StrateisQM - Échéancier de transition ISO 9001 2015

PROCHAINES ÉTAPES: Organisations déjà enregistrées

Les clients déjà certifiés ISO 9001:2008 devraient demeurer vigilants quant aux changements à venir, mais ils n’ont pas besoin de changer leur système de gestion tant  que la norme définitive n’a été publiée (publication prévue en septembre 2015).  La haute direction devrait commencer à y être informée afin d’assurer la disponibilité des ressources au moment opportun.

Pour tous ceux qui disposent encore d’un manuel qualité bâtit sur les chapitres de la norme, ce sera l’occasion d’enfin faire évoluer votre manuel et de réellement y intégrer l’approche processus.

StrateisQM offre une formation détaillée sur les changements potentiels, profitez de cette occasion pour développer un échéancier de transition et de planifier les différentes étapes requises dans les processus les plus affectés.

Vous pouvez aussi nous contacter pour vous aider  à connaître et à copmprendre les principaux changements.

VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE:

  • Retirer les représentants de la direction. Bien que l’exigence ait été supprimée, cela n’empêche pas les organisations de choisir de conserver ce rôle si elles le souhaitent. Soyez conscient, toutefois, que certaines des fonctions traditionnellement dévolues au représentant de la direction par la direction devront, à l’avenir, être réalisées directement par la haute direction.
  • Archiver votre manuel qualité et les procédures documentées. Si cette documentation est en place, nécessaire et fonctionne bien, il peut être avantageux de les conserver.
  • Renuméroter la documentation du SMQ existant pour correspondre aux nouvelles références de la clause. Bien que les organisations peuvent choisir d’effectuer un travail de renumérotation, il est requis d’évaluer si les bénéfices tirés de la renumérotation dépasseront l’effort impliqué dans cet exercice. Toutefois, la conformité à la version 2015 étant requise,  l’organisation devra démontrer la corrélation entre son système qualité et les exigences de la norme.
  • Actualiser la documentation existante pour utiliser les nouveaux termes et définitions: Si les organisations sont plus à l’aise avec leur propre terminologie, par exemple « records » au lieu de « information documentée », ou « fournisseur » plutôt que « prestataire extérieur »,  c’est tout à fait acceptable.

Vous souhaitez en apprendre davantage?  Communiquez-nous vos sujets et défis dans votre système qualité.  Peut-être pourront-ils être affichés dans cette section.

Nous contacter